logo
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore.

Comment le pitch prépare vos collaborateurs aux 10 soft skills indispensables en 2020

Home / Articles  / Comment le pitch prépare vos collaborateurs aux 10 soft skills indispensables en 2020

Comment le pitch prépare vos collaborateurs aux 10 soft skills indispensables en 2020


Temps de lecture : 5mn

 

Le monde du travail et des Ressources Humaines vit actuellement une révolution : celle des “soft skills”.

Longtemps considérées comme secondaires par rapport aux compétences techniques, ces compétences sociales et situationnelles sont aujourd’hui jugées fondamentales pour s’adapter au monde qui vient. Une étude citée par l’Apec* en avril 2016 affirme ainsi que « 52 % des DRH accordent autant d’importance, voire davantage, aux soft skills qu’aux hard skills ».

Les compétences techniques étant victimes d’une obsolescence toujours plus rapide, les soft skills apparaissent aujourd’hui comme les conditions d’une bonne adaptation au changement. Le World Economic Forum, dans son étude de 2016 sur le futur du travail (Future of jobs) a listé les dix soft skills qu’il sera impératif de maîtriser en 2020 pour réussir sa vie professionnelle et apporter une réelle plus-value à l’entreprise.

La technique du pitch, parce qu’elle permet de se familiariser avec un certain nombre de processus cognitifs à l’oeuvre dans ces soft skills, prépare et entraîne mentalement vos équipes à leur acquisition et à leur maîtrise.

Comment ? Visite guidée :

 

SOFT SKILL N°1 : La résolution de problèmes complexes

 

L’enjeu : Face à des problèmes incluant des données parfois nombreuses, enchevêtrées voire contradictoires, il faut des cerveaux capables de déterminer ce qui compte vraiment.

Ce que le pitch apporte : Le pitch forme à dénouer les noeuds. Il permet de faire émerger les points les plus importants d’un projet, les différences qui font vraiment la différence. Autrement dit, c’est une technique qui, sans dénaturer la richesse de vos produits, services ou simplement de vos idées, en facilite la compréhension par un auditoire externe grâce à une juste hiérarchisation de vos éléments de communication.

 

SOFT SKILL N°2 : La pensée critique

 

L’enjeu : Pour faire avancer votre entreprise sans reproduire continuellement les mêmes erreurs, il est nécessaire de savoir prendre du recul. Sans pensée critique, sans remise en question, même les bonnes idées peuvent se révéler des impasses.

Ce que le pitch apporte : Dans le pitch, l’une des premières règles consiste à mettre les lunettes de votre public pour comprendre ses attentes et ses besoins. Cela permet, le temps de la réflexion, de mettre de côté le nécessaire attachement émotionnel que vous éprouvez pour votre projet afin d’analyser froidement les éléments qui pourraient s’avérer des failles. Quand la structure du pitch est respectée, si le pitch demeure faible c’est souvent que le projet a des défauts non résolus. En somme, le pitch fait office à la fois de révélateur et de boosteur de la pensée critique.

 

SOFT SKILL N°3 : La créativité

 

L’enjeu : Vos collaborateurs, parce qu’ils connaissent mieux que personne les métiers et process de votre entreprise, représentent un vivier fantastique d’idées pour améliorer vos produits ou services… à condition de les encourager à inventer de nouvelles solutions, et donc à développer leur créativité.

Ce que le pitch apporte : Le démarrage de tout pitch consiste à capter l’attention de votre public et à créer une écoute positive. Pour y parvenir, il est nécessaire de sortir des sentiers battus, d’être étonnant et donc créatif. Plus généralement, le fait de partir de données “sèches” pour raconter une histoire (storytelling) est une démarche qui entraîne l’imagination de tous ceux qui apprennent à pitcher.

 

SOFT SKILL N°4 : La gestion des équipes

 

L’enjeu : Si la digitalisation autonomise les collaborateurs, elle ne supprime pas pour autant la notion d’équipe, ni la nécessité de la construire et la consolider. Mais comment transmettre une vision sans une posture claire et un discours structuré ? Comment fédérer sans une communication tournée vers le “nous” ?

Ce que le pitch apporte : Si le pitch enseigne quelque chose, c’est bien l’importance de la projection dans un cercle commun. Le bon manager sera celui qui saura, d’abord dans son discours, construire et valoriser l’équipe. Le pitch, basé sur le principe du “Vous, Je, Nous”, apprend justement à ceux qui le pratiquent à se projeter dans le collectif, à s’interroger sur ce que chacun attend des autres et sur ce qu’il est possible de faire ensemble.

 

SOFT SKILL N°5 : La coordination

 

L’enjeu : Il y a deux dimensions à cette soft skill. Coordonner ses idées d’abord, puis coordonner son travail avec celui de ses collègues ou de sa hiérarchie. Cette seconde coordination vise à créer une intelligence collective à partir de la mise en commun des compétences de chacun.

Ce que le pitch apporte : On ne parvient pas à une coordination collective si les différents membres de l’entreprise n’ont pas, eux-mêmes, les idées claires. Or, pour structurer et clarifier sa pensée, le pitch apporte une structure narrative solide, dynamique et logique. Il permet aussi, grâce au “Vous, Je, Nous”, de prendre l’autre en considération et d’ainsi avancer ensemble vers un objectif commun : sans connexion, pas de coordination possible.

 

SOFT SKILL N°6 : L’intelligence émotionnelle

 

L’enjeu : Pour travailler ensemble de manière à la fois sereine et efficace, rien ne vaut une bonne dose d’intelligence émotionnelle. A l’heure où vos employés doivent de plus en plus collaborer les uns avec les autres, une communication productive passe par la maîtrise de leurs émotions tout autant que par leur compréhension de celles des autres.

Ce que le pitch apporte : Pour que cela fonctionne, il est nécessaire, comme évoqué précédemment, de sortir de votre “je” majuscule et de prendre en compte les idées et ressentis de vos collègues. Le pitch, parce qu’il part du “vous”, vous oblige dès les premiers instants à vous mettre en empathie avec vos interlocuteurs.

 

SOFT SKILL N°7 : Le jugement et la prise de décision

 

L’enjeu : Lorsque le problème auquel vous faites face est complexe, il est parfois difficile de prendre une décision. La crainte de mal faire est toujours présente et légitime. Toutefois, si vous ne pouvez jamais être sûr de ne pas vous tromper, certains outils peuvent vous aider à définir et tenir un cap.

Ce que le pitch apporte : Si un discours peut rester dans le vague, un pitch est toujours un parti pris. Il y a une forme de radicalité dans le pitch, ou en tout cas une impossibilité à rester neutre. Vous ne pouvez pas tout dire : il faut donc faire un choix et l’assumer, porter une conviction et avancer. En vous entraînant régulièrement au pitch, vous vous habituez à prendre des décisions… puis à les porter avec ardeur et conviction.

 

SOFT SKILL N°8 : Le souci du service client

 

L’enjeu : L’équation est simple : qui dit clients dit chiffre d’affaires. Pour optimiser les bénéfices de votre entreprise, vous assurer de la satisfaction de vos clients et de leur fidélité est absolument crucial.

Ce que le pitch apporte : Le souci du service client, c’est finalement le fait de vous mettre dans ses baskets. On en revient une fois de plus à la structure du pitch : le “Vous, Je, Nous”. Il est fondamental, dans la manière même de vous adresser au client, de partir de lui, de ses besoins et de ses attentes. C’est parce qu’il sentira que vous vous connectez véritablement à son problème qu’il aura envie de vous écouter. Et c’est en vous connectant à son problème que vous parviendrez à le satisfaire. En pensant pitch, vous deviendrez plus “client centric”.

 

SOFT SKILL N°9 : La négociation

 

L’enjeu : Négocier, c’est trouver un point d’équilibre pour que les différentes parties en présence soient gagnantes. C’est trouver un moyen de faire s’imbriquer les deux pièces du puzzle, la vôtre et celle de vos clients ou partenaires. Pour cela, il vous faut trouver un terrain commun, et pour trouver un terrain commun il vous faut intégrer l’autre dans votre réflexion.

Ce que le pitch apporte : En pensant une négociation comme un pitch, vous vous projetez dans une collaboration avec votre interlocuteur plutôt que de rester dans une posture de contradiction souvent improductive. Vous créez un “ensemble” qui va vous permettre de trouver une solution satisfaisante pour l’un comme pour l’autre. Vous posez les bases d’un succès collectif.

 

SOFT SKILL N°10 : La souplesse cognitive

 

L’enjeu : Finalement, cette dixième soft skill en résume d’autres. Là encore, il s’agit de savoir vous remettre en question et changer de focale pour mieux vous adapter à votre interlocuteur.

Ce que le pitch apporte : Le pitch, parce qu’il bannit le jargon et intègre l’autre au coeur de son message, permet de développer cette flexibilité et de savoir interagir dans des écosystèmes divers.

 

CONCLUSION

 

Finalement, les deux enseignements principaux de l’étude du World Economic Forum sont les suivants : survivre en 2020 passera par votre capacité à monter des équipes structurées dans leur pensée et empathiques dans leur fonctionnement relationnel.

Le pitch, parce qu’il est basé sur une méthode et sur un principe de connexion, est une approche vertueuse qui permet de développer ces compétences.

Une inspiration.

Une technique à la portée de tous, dès aujourd’hui.

 

 

* Enquête menée en avril 2016 par un Institut de sondage indépendant, pour le cabinet de recrutement Robert Half, auprès de 200 directeurs des Ressources Humaines en France

 

 

 

 

 

🎉

Vous avez lu cet article entièrement, et maintenant ?

 

 

 

 

No Comments
Post a Comment