Communication non verbale : comment habiter la scène ?

Communication non verbale : comment habiter la scène ?
Publié le :
Mis à jour le :
26/3/2021
27/9/2021

Sans le vouloir, notre état d’esprit, nos émotions communiquent au travers de notre corps. La communication non verbale prédomine dans nos relations aux autres. Si vous êtes amenés à parler en public, mieux vaut en être conscient pour augmenter votre force de persuasion et votre crédibilité. Découvrez dans cet article, ce qu’est le non verbal, son importance face à un auditoire et 5 points essentiels pour habiter la scène avec charisme. 

Qu’est-ce que la communication non verbale ?

Il s’agit tout simplement du langage du corps et de tout ce qui n’a pas trait à l’usage de la parole. Le non verbal s’exprime par la posture, les gestes, les expressions faciales, le regard, l’intonation de la voix, le contact physique, etc.. Certains signaux que l’on envoie sont conscients, d’autres non. 

Notre comportement non verbal est très puissant comme le démontrent les études d’Albert Mehrabian publiées en 1967.

Sur base de ses recherches, ce professeur en psychologie à l’université de Californie a établi la “règle des 3 V” :

  • 7 % de la communication est d’origine verbale (la teneur des mots) ;
  • 38 % de la communication est d’origine vocale (ton de la voix) ;
  • 55 % de la communication est d’origine visuelle (expressions du visage, mimiques, langage du corps).

Cette règle est reconnue par les spécialistes de la communication. Elle démontre la prédominance du non verbal sur le verbal lors d’une interaction entre deux ou plusieurs personnes.


L’importance du langage corporel lors d’une prise de parole 


À la lumière de ce constat, il semble évident que pour capter l’attention et convaincre un auditoire, il est primordial de travailler votre charisme. Ce qui nécessite une parfaite maîtrise de votre comportement non verbal. Pour une communication efficace, il faut qu’il y ait une congruence entre ce que vous dites et ce que votre corps montre. Bien sûr, le message verbal a de l’importance. Toutefois, vous l’aurez compris, c’est le non verbal qui aura la main mise sur le discours verbal, quel qu’en soit la qualité rédactionnelle ou le contenu. La présence scénique est, elle aussi, déterminante pour susciter l’adhésion. En somme, l’essentiel de votre communication sera traduit par votre comportement corporel. 

Comment habiter la scène avec charisme ?

Il n’est pas simple de savoir comment se conduire sur scène et contrôler son langage corporel. Capter l’attention, donner envie d’écouter et, mieux encore, convaincre ne s’improvise pas. Faire des erreurs à la prise de parole est préjudiciable au succès de votre entreprise.

Voici donc les 5 points essentiels à soigner pour habiter la scène avec justesse et captiver et susciter l’adhésion de votre public :

L’ancrage

Rester debout pendant un certain temps peut s’avérer difficile. Être bien ancré au sol, vous permettra de ne pas vaciller d’un pied à l’autre. Pour un bon ancrage, la position idéale est de se tenir bien droit, les jambes légèrement écartées et les genoux flexibles. Imaginez qu’une ficelle invisible vous relie au ciel. 

La gestuelle

Si vous vous déplacez, essayer d’avoir un but sans quoi vous pourriez donner une impression de nervosité. Veillez à faire des mouvements amples et arrondis, tournés vers les autres, les paumes des mains vers le haut. Ce qui indique de la confiance en soi et une bonne gestion du stress. En aucun cas, vous ne devez rester les bras croisés, car c’est une attitude fermée à l’interaction. Il est très important d’apprendre à adapter les gestes au discours.

Les expressions faciales et le regard

La manière de regarder un public doit être réfléchie. Pour attirer son intérêt, il est conseillé d’établir un contact visuel avec lui et de le survoler. Attention toutefois à en doser l’intensité, au risque de mettre mal à l’aise.

Apporter un soin particulier aux expressions faciales est également recommandé. Le sourire est important, il suscite une bonne humeur communicative et l’approbation. 

La voix 

Lors d’une prise de parole en public, il est important de veiller à une bonne tonalité de voix en vue d’éveiller l’attention et de la maintenir. Mais aussi de prendre garde au volume et au débit afin de rendre le discours compréhensible.

L’espace

Au rythme de son discours, un bon orateur habite l’espace de manière adéquate en jouant sur la distance qui le sépare de son auditoire. Il se tient près de lui pour le dominer ou s’en éloigne pour une prise de recul. Il n’a pas peur de se déplacer de façon réfléchie pour interagir avec le public, l’influencer et convaincre.



Il n’y a pas de secret, pour contrôler son non verbal et sa présence, il faut travailler, encore et encore. Même les personnes dont on dit qu’elles sont charismatiques n’y sont pas arrivées sans entraînement. Savoir communiquer et se relier à son public n’est pas toujours évident. C’est pourquoi Time to pitch vous propose une formation à la prise de parole pour apprendre à utiliser le langage non verbal, les postures à adopter et comment créer une connexion avec vos auditeurs. Ces compétences sont indispensables pour devenir un orateur performant et atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés.

Lire aussi :

- Comment communiquer efficacement à distance

Gagnez en temps et en efficacité dans les échanges quotidiens au sein des équipes !

Découvrir la formation


Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.