Comment bien se présenter : 7 conseils d'experts

Comment bien se présenter : 7 conseils d'experts
Article mis à jour le
12/5/2022

Que ce soit lors d’un échange avec un prospect ou un client ou face à une nouvelle équipe, savoir comment bien se présenter est important pour faire une bonne impression. En l’espace de quelques minutes, l’interlocuteur doit connaître les plus grandes informations et avoir envie d’en savoir plus sur vous.

Comment maîtriser l’art de se présenter ? Voici les conseils d’experts en pitch de soi pour marquer les esprits.

Savoir se présenter d’une manière efficace : nos 7 conseils

Pour gagner d’entrée de jeu la confiance de son interlocuteur, il est important de savoir se présenter efficacement. Une bonne présentation donne une image professionnelle et fiable de soi. Elle permet aussi à votre interlocuteur de savoir que vous êtes la bonne personne pour échanger à ce sujet. En clair, vous pouvez influencer positivement la poursuite d’un échange en commençant par une brève présentation professionnelle qui vous valorise.

Découvrez nos 7 conseils !

1.    Définir son intention

Vous devez vous présenter de différentes manières en fonction du contexte et de la personne en face de vous. C’est d’ailleurs pour cette raison que se présenter correctement est un art qui s’apprend. Et puisqu’il faut souvent se présenter en quelques mots, chaque mot prononcé tient son importance. Afin de préserver la pertinence de la présentation pour votre interlocuteur, il convient de déterminer en amont vos intentions vis-à-vis de lui.

  • Voulez-vous le convertir en client ?
  • Voulez-vous négocier avec lui ?
  • Voulez-vous le convaincre de travailler avec vous ?

Savoir se présenter, c’est savoir mettre en avant ses propres atouts en fonction de l’objectif de l’échange.

2.    Définir ses objectifs

«Il n’y a pas de vent favorable pour le bateau qui ne connaît pas son port.»

Cette citation de Sénèque illustre très bien l’importance de définir ses objectifs pour pouvoir se présenter efficacement. La durée de la présentation peut varier d’une situation à l’autre. Elle va notamment de quelques secondes à une dizaine de minutes. En tout état de cause, le but est de marquer l’esprit de l’auditeur tout en introduisant brièvement et pertinemment le cœur de la conversation. Alors, avant même de travailler votre pitch de vous-même, nous conseillons d’être clair avec vos motivations et vos compétences pour pouvoir aborder vos objectifs plus facilement par la suite.

Si le nom, le prénom, le poste occupé au sein de l’entreprise et le domaine d’activité sont à mentionner impérativement, ce qui fait la différence est la partie qui annonce vos objectifs. Vous aidez ainsi votre interlocuteur à vous situer dans la sphère professionnelle. En introduisant directement le message principal que vous souhaitez faire passer, vous avez toutes vos chances de retenir l’attention de l’auditeur. Que ce soit pour se présenter en 2 minutes, en 5minutes ou en 10 minutes, il convient d’annoncer rapidement la raison de votre discours.

Quelques exemples d’objectifs :

  • Convaincre un candidat d’intégrer la société lors d’un entretien d’embauche ;
  • Convaincre un recruteur de vous embaucher ;
  • Mener à bien une réunion avec des collaborateurs externes de l’entreprise ;
  • Proposer un argumentaire face à un investisseur ;
  • Porter un projet à un client.
  • Nos conseils pour savoir se présenter selon les objectifs :
  • Tenir compte du profil de l’interlocuteur et adapter les termes utilisés en conséquence pour faciliter la compréhension et capter l’attention.
  • Mettre en avant les compétences qui permettent à l’interlocuteur de comprendre instantanément pourquoi vous vous adressez à lui.
  • Adapter la durée de la présentation à la durée de tout le discours. Idéalement, la présentation constitue 10 à 20% du temps maximum.

3.    Choisir les points clés avec soin

Voulez-vous savoir comment se présenter à l’oral ? Il est important d’organiser votre présentation en points définis. Cela permet d’être clair et précis. S’il s’agit d’un entretien d’embauche, ne récitez pas votre CV. Allez directement à l’essentiel. Le message varie en général en fonction de votre interlocuteur mais vous avez des points d’appui, que l’on appelle aussi des “drapeaux”, que vous connaissez et qui sont présents de manière forte. Vous pouvez vous appuyer dessus suivant vos auditeurs.

Pour se présenter en quelques mots de manière efficace, il faut tenir compte des attentes de l’autre. Si vous êtes face à un candidat à fort potentiel lors d’un entretien d’embauche, par exemple, annoncez d’emblée que vous êtes à la recherche d’un talent ayant ses compétences et ses qualités. Pour ce faire, référez-vous à son CV et précisez d’entrée de jeu que vous êtes un recruteur chevronné en quête d’un talent possédant ses expériences et ses soft skills. Vous pouvez aussi vous présenter comme l’ambassadeur d’une entreprise où le bien-être au travail prime si vous avez compris que c’est l’un des critères de choix principaux.

4.    Définir sa propre valeur différenciante

Votre valeur différenciante fait référence à votre attitude et à votre volonté de relever de nouveaux défis. C’est aussi votre manière d’avoir un impact sur ce que vous entreprenez et sur votre entourage professionnel. C’est l’art de mettre la lumière sur vos capacités de leader, quel que soit votre poste. C’est ce qui vous rend unique, qui vous différencie.

On parle aussi de personal leadership ou de personal branding que l’on peut traduire par «marketing de soi-même». Il s’agit de l’art de vendre vos compétences, vos forces ainsi que la valeur ajoutée que vous pouvez et souhaitez apporter. En effet, savoir se présenter revient aussi à mettre vos plus grands points forts en avant pour attirer l’attention de l’autre. Pour ce faire, il est crucial de connaître vos propres talents, vos forces, ainsi que tout ce qui vous rend unique pour pouvoir capitaliser dessus.

Si vous tenez à susciter l’émotion chez vos interlocuteurs, nous vous recommandons d’élaborer le storytelling de vos forces. Au lieu de les énumérer, racontez de façon pertinente le chemin que vous avez parcouru pour acquérir ces forces en question. Cela permettra à votre interlocuteur de se projeter dans des situations concrètes. L’idée est de parler des valeurs qui vous définissent réellement.

Pour aller plus loin, retrouvez notre article : Pourquoi connaître ses forces et développer son leadership ?

5.    La structure de votre discours

Maintenant que vous avez tous les éléments principaux qui constituent votre présentation, il vous faut les mettre dans le bon ordre. La structure du discours est d’une importance capitale pour éviter d’être trop scolaire ou trop normatif alors que le but est de marquer les esprits et de capter l’attention dès la première seconde.

Les bonnes pratiques d'une présentation captivante :

Il faut articuler tous les éléments de la présentation de la bonne manière et structurer vos idées correctement.

Pour ce faire, nous vous conseillons de démarrer par l'enjeu de votre interlocuteur. Cela va vous permettre ensuite de vous introduire puisque vous allez être la réponse à son enjeu. Enfin, projetez-le dans un futur commun et parlez de ce que vous feriez ensemble.

6.    L’entraînement

Comment se présenter efficacement ? Surtout en s’entraînant ! Que vous soyez un consultant qui démarre chez un client ou un manager qui démarre avec une nouvelle équipe, il est important de vous entraîner avant vos présentations. L’entraînement vous permettra de peaufiner votre discours, d’élaborer le storytelling de vos forces et de vos valeurs. Par ailleurs, cela permet d’améliorer votre ton tout en y mettant de l’émotion.

Comme nous l’avons indiqué plus haut, il convient d’adapter le discours selon le contexte et l’interlocuteur. Cela concerne les termes utilisés et la durée de la présentation, mais aussi tout le côté non verbal, dont les gestes de la main et les expressions du visage. C’est lors de l’entraînement que vous pouvez les travailler. Entraînez-vous à voix haute devant un miroir ou en vous filmant afin de voir ce qui reste à améliorer. S’il va falloir se présenter en 3 minutes ou se présenter en 5 minutes, etc., il faut vous chronométrer. Cela vous permet de raccourcir ou de développer un peu plus votre présentation en la travaillant dans un cadre réel.

Lire aussi : 8 clés pour s'entraîner à prendre la parole en public

 

7.    Le coaching pour apprendre à identifier ses forces et à les transmettre avec impact

Travailler avec un coach permet de prendre conscience de vos forces, comme ce que vous propose Time to Pitch avec sa formation leadership et personal branding. L'objectif du programme est de vous aider à trouver votre leadership afin de gagner en impact. Vous saurez comment avoir la confiance de vos interlocuteurs, comment vous valoriser et comment être aligné avec vous-même, pour l’être avec eux. Vous aurez les clés pour qu’ils se projettent dans ce que vous leur proposez dès que vous vous présentez à eux.

💡 Prenez conscience de vos forces pour capitaliser dessus et renforcer votre leadership.

Découvrez notre formation : 👉 Leadership et personal branding

☞ Un avant-goût de notre formation

En attendant de nous contacter, nous vous invitons à télécharger notre Livre blanc :

Livre blanc 📓 : Pourquoi connaître ses forces et y travailler pour avoir du leadership ?

CONCLUSION

Savoir se présenter en entreprise ou face à un client est un art à maîtriser pour faire bonne impression et capter l’attention de ses interlocuteurs dès la première seconde. En suivant ces 7 conseils, vous avez les clés pour faire une présentation claire, impactante et efficace. Vous pouvez notamment commencer par définir votre intention et vos objectifs. Choisissez les points clés avec soin et définissez votre valeur différenciante pour mettre en avant vos forces. En outre, pensez à bien structurer votre présentation en fonction de sa durée et du contexte. Surtout, entraînez-vous, entraînez-vous, entraînez-vous !

 

Lire aussi : Comment commencer un pitch percutant : les 7 recettes infaillibles

comment bien se présenter