Pourquoi connaître ses forces et travailler sur son leadership ?

Pourquoi connaître ses forces et travailler sur son leadership ?
Publié le :
Mis à jour le :
18/8/2021
3/9/2021

Le leadership est une qualité indispensable pour aller loin dans votre carrière professionnelle. Il désigne une notion de référence en management et en développement personnel qui suscite toute une kyrielle de théories. Certains perçoivent le leadership comme une qualité innée, un don naturel, d’autres le voient comme un trait de caractère à cultiver et à travailler

Le leadership présente de multiples facettes, se rapportant à la personnalité, mais aussi aux actions ou missions relevant de compétences qui évoluent. Ainsi pour le manager, le leadership est autant un savoir-être qui peut paraître immuable, qu'un véritable savoir-faire essentiel à améliorer pour l'efficacité et le bien-être de ses équipes. 

Quand on souhaite optimiser ses performances, on se juge, on s'évalue, on réalise un audit de soi-même en cherchant les points de frictions, les solutions palliatives ou les changements à mettre en place. Dans tous les cas, on passe toujours par l’analyse de ses forces et faiblesses.


Forces vs Faiblesses

Vos forces désignent vos ressources internes, vos savoirs-être et savoirs-faire, ce que vous faites de bien, ce pour quoi vous excellez ou pour lequel vous êtes connu. Ce sont vos différences qui font la différence, les éléments qui vous permettent d'être compétitif et productif. 

Vos faiblesses sont vos traits de caractères qui sont considérés comme négatifs ou des compétences moins bien développées. En ce sens, les faiblesses sont définies comme un manque de force ou un défaut de caractère.

Une bonne connaissance et une bonne maîtrise de ses forces et faiblesses est un élément essentiel dans son bien-être et sa performance professionnelle. 

Ce sont des éléments que nous cultivons tout au long de notre vie, qui évoluent et changent en fonction de nos expériences professionnelles et personnelles. Elles constituent une part de notre identité. 

Identifier ses forces et ses faiblesses permet de mieux se connaître soi-même, d’être plus conscient de leurs évolutions, de mieux en faire profiter nos équipes, et surtout de mieux comprendre vers quoi nous tendons humainement et dans notre carrière. 


Combattre ses faiblesses vs améliorer ses forces

Allier forces et plaisir : la clé du progrès continu

Si vous avez réussi votre carrière professionnelle jusque-là, c’est parce que vous êtes certainement passionné par votre métier. Un poste qui vous engage corps et âme et vous procure une grande satisfaction : l’adrénaline des missions, la sensation de joie quand votre projet s'achève dans le succès, l’exaltation du lundi matin à motiver vos équipes. C’est un véritable vivier de sensations motivantes et une force qui vous animent. 

Et c’est justement en travaillant à partir de cette énergie positive que vous allez prendre du plaisir à approfondir un savoir-être/savoir-faire que vous avez déjà. La progression est ici beaucoup plus agréable et motivante.

S’appuyer sur ses zones de confort pour en retirer une énergie positive 

En identifiant vos forces, vous saurez où vous vous sentez à l’aise, quelle situation vous maîtrisez et vous procure de l’énergie positive assez rapidement. Dans ces zones de confort, en utilisant vos forces, vous pouvez mieux choisir vos armes afin de mener à bien vos missions.

Prenons un exemple : Quelqu’un qui est très fort et prend du plaisir pour écouter et comprendre les personnes et moins fort pour faire un tableau excel va orienter davantage sa carrière vers un poste de manager coach dans lequel il y aura plus de relationnel que vers un poste plus opérationnel.

En connaissant vos forces et en étant dans votre zone de confort, vous avez une meilleure motivation, moins de stress pendant le travail, une meilleure productivité et plus de confiance en vous.

Faire preuve de leadership au quotidien revient à connaître ses propres forces et à les exploiter afin de tirer le meilleur de soi-même. 

Dans des situations difficiles, essayez de capitaliser sur vos forces pour trouver l'énergie nécessaire. Vous trouverez ainsi un équilibre pour vous permettre de vous améliorer dans la durée.


Prendre du recul et faire le bilan sur soi pour mieux avancer

Faire le point sur ses forces et ses faiblesses est un véritable travail d’introspection et de prise de recul. Une confrontation, parfois douloureuse et donc souvent délaissée, entre ce que l’on souhaite être et la réalité terrain : ce que l’on a réussi à devenir. 

Pourtant l’introspection est une véritable source de motivation permettant de visualiser de manière pragmatique ses progrès. Il n’est pas toujours évident de verbaliser des choses qui font notre quotidien, mais cela permet de suivre le chemin parcouru entre la situation A et le succès B. 

Vous pouvez tenir un carnet de notes personnelles qui est un mélange de missions opérationnelles, plans stratégiques, ressentis, réflexions, nouvelles idées ou objectifs. 

Vous pouvez intégrer à ce cahier vos forces et vos faiblesses puis le relire, quelques jours, mois ou années plus tard. En portant un regard bienveillant et conciliant à la lecture, vous aurez des billes pour avancer plus sereinement.

“Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.” Winston Churchill


Travailler son leadership a un impact tant professionnel que personnel

Vous souvenez-vous de votre premier entretien d‘embauche ? Celui où vous n’aviez que trop peu d’expériences. Vous étiez certainement très fier d’expliquer en quoi votre pratique du sport vous a permis de développer votre esprit d’équipe, votre plaisir de l’effort pour gagner, votre ténacité pour atteindre vos objectifs. Vous avez certainement expliqué comment votre vie personnelle avait d’ores et déjà forgé vos capacités professionnelles.

De même aujourd’hui, dans votre vie personnelle, vous rencontrez des situations complexes que vous résolvez avec brio grâce à votre expérience professionnelle : Gestion de situation d'urgence face à un pneu crevé sur l’autoroute ou encore négociation à la performance avec vos ados pour l’acquisition de la dernière playstation en échange de bonnes notes.

Le leadership n'est pas un titre ou une tâche, c’est un mode de vie. 

Travailler sur son leadership professionnel permet d’améliorer sa qualité de vie  personnelle. Et réciproquement, une stabilité relationnelle est essentielle, pour préserver son énergie et prendre les décisions professionnelles dans le meilleur état d'esprit.  

C’est encore plus vrai aujourd'hui. Suite aux confinements, les lieux de travail et de vie familiale sont totalement bouleversés. Les frontières ne sont plus clairement définies.  On travaille dans le salon, on répond à un mail dans son lit et on rigole avec ses collègues sur Instagram.


Dernier point évidemment, être leader, c’est être humain, c’est avoir du cœur. C’est faire appel à ses forces pour motiver les individus à aller au-delà de leurs capacités. Peu importe qui est affecté à votre équipe, qui tient une place particulière dans votre vie personnelle, ce qui compte quand on est leader, c'est ce qu’ils deviendront grâce à vous. 


Ainsi de manière globale « Le leadership personnel est le désir d'un individu de prendre en charge sa propre vie.* » et d’aider celle des autres. *  – Greg Thomas (Sociologue).

Confiance et influence 

Nous avons vu que travailler son leadership permet de valoriser ses forces afin d’instaurer une sérénité propice à la performance, à la réalisation des projets communs de son équipe. 


Connaître ses points forts et les exploiter à bon escient, c’est assumer et développer sa capacité à transformer ses doutes en confiance. La confiance est l’un des piliers du leadership. Si nous manquons de confiance, nous manquons d’influence sur nous-mêmes et sur les autres. Travailler sur son leadership permet de prendre confiance en soi et ainsi d’aller plus loin dans ses projets. 


Le point le plus simple à comprendre est que les individus font naturellement confiance aux personnes positives, sûres d'elles, qui deviennent des sources d'énergie et de motivation. Ayez confiance en vous pour rayonner naturellement sur les autres, vous serez la force que l’on aura envie de prendre pour exemple. Qui plus est, en période de troubles, votre confiance, quitte à ce qu’elle soit surexposée, sera le pilier protecteur de vos équipes. Elle offrira de la visibilité et un sentiment de fierté de faire partie de cette dynamique, comme une identité collective.


Deuxièmement, il est évident que, pour embarquer vos équipes, il faut pouvoir se concentrer sur chaque individu. Il faut, en partie déjà, avoir fait le point sur soi-même. 

Il convient d’avoir déjà cette confiance en soi pour être à l’écoute, pour comprendre leur environnement, leur problématique, pour trouver les arguments qui feront écho à leurs attentes et être en empathie avec eux. 


Pour se faire, faut-il encore connaître son propre contexte, savoir clairement ce que l’on est en mesure de proposer, ce sur quoi on peut s’engager. Il faut être capable de projeter ses équipes vers des projets dont on se sent la force d’assumer la gestion. 


Cela semble bien difficile, d'où l'importance de savoir utiliser ses forces pour faire preuve d’auto-résilience. 


Citation Ken Kesey

Travailler sur son leadership pour s’améliorer chaque jour

Travailler sur son leadership peut être assimilé à un pèlerinage, long et sinueux, d'une enquête sur soi-même, avec et pour les autres. Un chemin évoluant tout au long de sa vie en fonction des missions et personnes rencontrées.

C'est en s'améliorant un peu chaque jour et en travaillant chaque jour un peu sur ses forces que l'on devient meilleur. Dans ce schéma, on voit bien que devenir 1% meilleur que la veille est nettement plus efficace que devenir 1% pire chaque jour.

La force des petits gains


Chaque jour de l’année, vous devez chercher à avoir conscience de votre volonté à devenir un meilleur leader. Vous devez vous auto-évaluer et vous entraîner en ce sens à créer les réflexes qui ancrent cette façon d’être dans votre ADN. C’est un travail quotidien avec des résultats presque imperceptibles. Vous cultivez une force douce, facile à mettre en œuvre, pourtant si exponentielle et puissante dans le temps

Si l’on devait détourner l’expression de Margaret Lee Runback : “Le bonheur n'est pas une destination, mais une façon de voyager”. Le leadership serait la vocation de votre vie, un chemin où pas à pas, vous permettez aux autres de tirer profits de vos forces .

Conclusion :

Il est d’une importance capitale de connaître vos forces pour s’appuyer dessus et mieux s’orienter. Maîtrisez-les pour être aligné avec vous-même, pouvoir faire les bons choix, et ainsi prendre les bonnes directions pour développer de nouvelles forces. 

Travailler également votre leadership au quotidien vous permet d’avoir les clés et outils pour vous améliorer chaque jour. Rappelez-vous, ce n’est qu’en s’améliorant un tout petit peu chaque jour qu’on peut devenir meilleur tout au long de sa vie ! 

Vous souhaitez prendre conscience de vos forces pour capitaliser dessus et gagner en leadership ? Inscrivez-vous dès maintenant à notre formation “LEADERSHIP & PERSONAL BRANDING”


Lire aussi :

Prendre conscience de ses forces pour capitaliser dessus et gagner en leadership.

Découvrir la formation
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.