Manager à Distance | Devenir Blended Manager®

Manager à distance : Comment devenir Blended Manager ?

Avec près de 8 millions de salariés en télétravail pendant plusieurs mois, ce test grandeur nature a bousculé nos repères. Intégrer le management à distance dans notre organisation n’est désormais plus une option. S’atteler dès aujourd’hui à trouver le cocktail efficace pour manager à distance et en présentiel, en comprendre les enjeux et le mettre en place, devient une priorité.

Manager à distance, un état des lieux

Ces derniers mois, le travail à distance a révélé son efficacité.

Selon la BPI, la transformation digitale des entreprises a été multipliée par 5.

Qu’avons-nous découvert ?

  • Qu’il pouvait y avoir plus de proximité et d’attention réelle dans le “ ça va ? “ au début d’une visioconférence que dans un bonjour en se croisant dans un couloir ;
  • Qu’il fallait proposer au sein de l’entreprise un management qui rapproche les partisans du “comme avant” et ceux du “plus jamais comme avant”.

Le téléphone, les mails, le sms, WhatsApp, Slack, etc. faisaient déjà partie du quotidien de l’entreprise et de celui des équipes, mais pas dans les mêmes proportions. C’est ce glissement qui questionne sur la nouvelle voie à emprunter.

Pour autant, la perspective du 100 % télétravail n’a pas sa place ici, l’objectif est davantage la recherche d’une équation vertueuse entre le management à distance et le présentiel.

L'avènement du Blended management

Répondre à des salariés en perte de motivation et en manque de reconnaissance

Même si les équipes redemandent du télétravail, les études [1] réalisées sur le dernier semestre, montrent que le distanciel a généré du ressenti négatif en terme de :

  • proximité ;
  • sentiment de reconnaissance ;
  • besoin d’être encouragé.

Pourquoi manager à distance et en présentiel est la solution ?

- Le travail en distanciel

Le travail en distanciel est efficace pour des tâches individuelles bien définies et sur l'exécution de projets existants, mais il n’est pas propice à la création et la mise en place d’activités nouvelles.

- L'organisation en distanciel

Le distanciel fonctionne avec une organisation et des hiérarchies existantes, mais supporte difficilement l’évolution des organisations et les promotions. Dès lors, les équipes peuvent se demander comment faire pour évoluer.

- Le lien humain en distanciel

Les liens existants sont maintenus par des contacts réguliers au téléphone et en visioconférence, mais sans les rencontres fortuites à la machine à café ou à la cantine, le capital social ne se renouvelle pas.

Faire fi de ces constats et rester trop dans le distanciel, c’est s’exposer aux risques suivants :

  1. le délitement du tissu social de l’entreprise, car on aime être avec les autres ;
  2. l’altération du système d’appartenance ;
  3. se centrer sur “l’exploitation au détriment de l’exploration”[2] et de l’innovation.

À chaque entreprise, son propre cocktail de management

Chaque entreprise va devoir orchestrer ces modes de management et les adapter aux particularités de chaque équipe en se rappelant de :

Concentrer le management en présentiel sur :

  • Se retrouver ;
  • Travailler collectivement sur les sujets de fond ;
  • Discuter, se projeter, valider des stratégies ;
  • Cocréer, innover ;

Privilégier le distanciel pour :

  • Travailler individuellement et collectivement sur les projets en cours ;
  • Valider l’opérationnel ;
  • Exécuter les missions établies.

Les 3 clés de la réussite du Blended management et leur Todo

La confiance, la cohésion sont indissociables de la communication.

Dans le distanciel, s’il n’y a pas la confiance et la cohésion, la communication ne fonctionne pas.

- La confiance

S’il y a du distanciel dans le management, il faut veiller à ce que le collaborateur soit aligné dans son travail par davantage :

  • D’autonomie ;
  • D’engagement ;
  • D’écoute pour qu’il trouve du sens et qu’il perçoive l’impact de ce qu’il fait.

- La cohésion

Les gens revendiquent leurs besoins de travailler dans des entreprises dont ils partagent les valeurs.

La cohésion passe par :

  • l’inclusion dans l’information et la dynamique opérationnelle ;
  • l’alignement sur les valeurs et la stratégie de l’entreprise.

Le manager doit être le chef d’orchestre de ce 2e alignement.

- La communication

Rappelons la racine latine du mot communication “ communicare”, mettre en commun.

Pour construire la confiance et la cohésion avec plus de distanciel, il doit y avoir plus de communication.

La distance va renforcer le besoin de plus partager avec :

  • Des formats plus courts ;
  • Des actualisations plus fréquentes ;
  • Plus de feedback, car on n’est jamais certain de ce que l’autre a vraiment compris ;
  • Des respirations pour partager des rites et travailler le sentiment de reconnaissance ;
  • D’autres respirations pour partager des impromptus, on ne peut pas prendre de café, mais on peut envoyer un Whatsapp !

L’entreprise est restée en dehors de cette crise de confiance généralisée. Il faut saisir cette opportunité pour la faire évoluer et donner ces nouveaux codes aux managers, les former à devenir des Blended Managers ® .

Manager à distance

[1] la motivation des employés est passée 72% à 64% entre janvier et mars 2020 ;

sont notées également la perte du sentiment d’apprendre et progresser -8,1% entre octobre 2019 et mars 2020 et la perte du sentiment de reconnaissance et d’encouragement -8,1% sur la même période.

Etude Choosemycompany

[2] James March relayé par Olivier Sibony

Lire aussi :

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.