Parler en public : 3 astuces pour gérer son stress

Parler en public : 3 astuces pour gérer son stress

Pour la plupart des gens, prendre la parole devant plusieurs personnes est une source de stress et d’anxiété. Cette peur de parler en public touche même jusqu'à 75 % de la population et induit des inconforts physiques pour certains orateurs, jusqu'à la panique et le malaise pour d'autres. Ce phénomène porte même un nom un peu barbare : la glossophobie.

Pourtant, malgré l’appréhension de parler devant une assemblée, nous avons de plus en plus besoin de nous exposer à cette tâche. Des entrepreneurs doivent livrer un discours inspirant, des pitchs pour investisseurs, ou encore des conférences disponibles à la planète entière grâce à Internet. Vaincre le trac et gérer ses émotions sont donc nécessaires dès les premières minutes pour s’exprimer oralement avec aisance.

Mais si l’idée de vous retrouver face à un auditoire vous tétanise, ne désespérez pas. Il existe plusieurs astuces pour vaincre sa peur de parler en public. Nous vous livrons maintenant les trois meilleures d‘entre elles qui ont fait leurs preuves pour la majorité des orateurs.

1. Se préparer à la prise de parole

Si vous voulez éviter que le stress de parler en public et le trac face aux regards des autres atteignent des niveaux record, la principale chose à faire est de préparer son discours et de bien maîtriser son sujet. Pour cela, il y a trois étapes à suivre :

> Bien définir le message que vous voulez faire passer, afin de l’exprimer clairement ;

> Savoir à qui vous vous adressez pour adapter son discours et être à l’écoute de votre auditoire ;

> Privilégier la qualité à la quantité, afin de retenir l’attention du public et ne pas le noyer sous un contenu trop dense.

Ensuite, il faut s’entraîner, sans oublier le langage corporel. Vous pouvez d’ailleurs apprendre à parler devant un miroir ou des spectateurs bienveillants.

Ne cherchez pas non plus à retenir votre texte par cœur, mais seulement les phrases essentielles qui seront des repères rassurants pour les passages les plus importants de votre présentation orale.

Enfin, répétez encore et encore pour automatiser certaines compétences verbales et non-verbales, augmenter votre confiance en vous et dépasser enfin cette peur de parler en public.

2. Laisser son ego de côté pour vaincre le stress de parler en public

L’ego est votre pire ennemi quand vient le temps de parler devant un groupe de personnes. Il est cette petite voix toxique qui vous fait douter, craindre les erreurs ou avoir peur du jugement. Évidemment, cela génère un stress inutile et renforce aussi votre timidité.

Il faut tout simplement dédramatiser ce moment. Relaxez-vous par rapport à cela, pratiquez la respiration abdominale. Vous n’êtes pas tenu d’être parfait et de tout connaître ! L'auditoire ne s'attend pas à un présentateur inaccessible, à l’élocution digne d’un acteur de théâtre et à la science infuse. Soyez juste vous-même, avec votre expertise et votre personnalité. Apprenez à avoir confiance en votre potentiel pour acquérir une aisance et capter ensuite l’attention du public. Et si vous ne savez pas répondre à une question qui sort de votre domaine de compétences, eh bien, dites-le et personne ne vous en voudra.

3. Anticiper le pire

Nul n’est à l’abri d’un souci technique, ou d’un imprévu durant une présentation. Tenter de prévoir les pires scénarios n'est pas pessimiste, c'est plutôt une façon de vous aider à vous en sortir sans paniquer, si jamais l'un d'eux se présentait. Le trac et le stress se contrôlent mieux, si vous savez quelles solutions vous permettent de poursuivre votre discours. Et si cela devait malheureusement arriver, partagez avec votre public votre difficulté du moment. Rentrer en connivence avec son audience est un des meilleurs moyens pour vous motiver à continuer malgré tout.

Une dernière chose à savoir : on peut apprivoiser le stress. Il augmente progressivement jusqu’à atteindre son niveau maximum au moment de prendre la parole. Puis le fait de constater que vous vous en sortez bien, que le message passe et que vous maîtrisez la situation désamorce les inhibitions et le trac.

Vous savez maintenant que vous pouvez dépasser votre peur de parler en public. Il existe aussi de multiples méthodes pour vous aider à devenir un bon communicant lors de la prise de parole : cours de théâtre, d’improvisation, formation, coaching, etc.

Mais sachez que votre meilleur atout, c'est vous. Prenez plaisir à être devant votre auditoire et pensez à la valeur de ce que vous leur apportez. Plus vous saisirez les occasions qui s’offrent à vous pour prendre la parole en public, et plus vous vous sentirez en confiance et améliorerez votre expression orale. Il faut parfois oser sortir de sa zone de confort et affronter sa timidité, pour s’apercevoir qu’on peut parler à une assemblée d’une voix posée et sans appréhension.

Vous souhaitez bénéficier d’une formation prise de parole ? Nous pouvons vous proposer un programme de formation à la prise de parole en public, pour être à l’aise à l’oral et réussir vos interventions.


Lire aussi :


Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.